Parfum Clean - WE ARE CLEAN - CLEAN BEAUTY

Parfumer un soin clean, est-ce possible ?

Un soin clean est avant tout un soin vertueux. S’il n’existe pas de définition précise, cette notion prend en compte la formulation du produit, ainsi que tout son écosystème : packaging, chaîne de valeur, éthique, environnement. La beauté clean, née d’une notion de santé, exclut un certain nombre d’ingrédients dits controversés. Et si chaque marque a sa propre black list, plus ou moins longue excluant ces ingrédients controversés, le parfum en fait souvent partie.

Alors comment parfumer une gamme de soins clean avec un cahier des charges aussi exigeant envers le respect de la peau et de la planète ? Comment être un produit clean tout en offrant le plaisir d’une odeur délicieuse garant d’une plus grande efficacité ? Car c’est prouvé aujourd’hui par la neuroscience : un produit est plus efficace s’il suscite des émotions positives, et le parfum, comme la texture, y participent activement.

Explications de Laurie JUNILLON, Directrice Marketing et Communication de Sozio, une maison de composition de parfums familiale depuis 260 ans.

Que veulent les marques de soin clean aujourd’hui en matière de parfum ? 

Leurs cahiers des charges sont de plus en plus complexes, car les consommateurs, de plus en plus éduqués, recherchent une transparence absolue et du 100 % naturel. Pour eux, connaître la composition exacte des formules est une préoccupation essentielle. Or le mot parfum dans la liste INCI (la composition du produit figurant sur le packaging) est opaque, car on ne sait pas ce qu’il recouvre exactement. 

Et pour que le verdict de Yuka s‘affiche en vert, la formule ne doit pas contenir d’allergènes très présents dans les parfums. La formulation devient donc de plus en plus compliquée pour rester créative tout en respectant ces exigences.

Un parfum clean est-il forcément naturel ?

Non, pas forcément. Le clean n’est pas naturel à 100 %. 

Par clean, il faut entendre la suppression de certains éléments controversés, tels que les agents CMR (substances cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction), ou les allergènes. C’est ça le critère de choix, et non pas la naturalité.

Un parfum clean intègre donc à la fois des matières premières naturelles et des matières premières synthétiques, qui sont toutes respectueuses de la peau et de la planète. Autrefois, pour assurer le naturel, nous avions à disposition les huiles essentielles et les absolus. Aujourd’hui, nous avons la chimie verte et l’extraction par CO2 super critique, mais l’éventail des notes parfumées à notre disposition est plus limité.

Est-il possible d’être 100 % naturel et clean ?

Non, car cela supposerait de pouvoir accepter des matières premières photo-sensibilisantes, allergisantes, et même CMR. L’objectif est de pouvoir proposer un parfum 100% sain pour l’humain et pour l’environnement.

Que nécessite la certification Cosmos ?

Certification Cosmos - WE ARE CLEAN - CLEAN BEAUTY

Pour être certifié Cosmos, il faut que le parfum soit 100 % naturel ou d’origine naturelle (isolats*) sans aucune matière première synthétique (c’est à dire d’origine pétrochimique).

*Un isolat est une molécule odorante que l’on a isolé d’une plante

Tout cela demande beaucoup de pédagogie et d’éducation pour le consommateur ?

Oui, absolument, il est primordial d’expliquer pourquoi on ne peut pas tout vouloir en même temps. 

Penser que le naturel est bien et que le synthétique est mauvais, est une vision simpliste ! D’une part, la chimie verte permet d’obtenir des molécules très efficaces sans impacter les ressources naturelles.

D’autre part, il existe des matières premières synthétiques 100% safe pour l’homme (comme pour l’environnement) qui ont l’immense mérite de n’être ni CMR, ni allergène. On peut citer l’odeur florale ozonique (Florol), celle fruitée de noix de coco (aldéhyde C18) ou encore l’odeur d’abricot (Decalactone Gamma). 

À l’inverse, certains ingrédients naturels ne sont pas totalement inoffensifs car ils peuvent être allergisants, CMR ou photo-sensibilisants, comme l’huile essentielle de citron. Le naturel inclue les matières premières d’origine végétale mais également celles d’origine animale, telles que la cire d’abeille, l’ambre gris ou le musc. Pour obtenir ces notes olfactives, l’alternative synthétique est une option intéressante. Au final, c’est à chaque marque de faire son choix et de prioriser ses exigences.

Quelle différence entre la palette olfactive naturelle et la palette synthétique ?

Avec les 20% de matières premières d’origine naturelle autorisées, et sans pouvoir utiliser sa palette « classique » de matières premières synthétiques, le parfumeur doit faire preuve d’ingéniosité pour formuler ses parfums. Or, les odeurs de certaines fleurs ne peuvent pas être extraites. C’est le cas du muguet pour lequel il n’existe pas d’huile essentielle ou d’absolu possible. Le parfumeur va devoir travailler des associations de certaines matières premières naturelles pour recréer la note olfactive qu’il aurait obtenu avec des matières premières synthétiques. En formulation 100 % naturelle, certaines notes comme les notes musquées, marines ou florales ozoniques sont plus compliquées à réaliser, car il n’y a pas d’équivalent naturel.

Comment répondez-vous à cette explosion de la demande clean ?

Clean Fragrance Label - WE ARE CLEAN - CLEAN BEAUTY

Nous ne cessons d’améliorer notre démarche « green » et environnementale et nous avons décidé d’aller plus loin en créant le label CLEAN FRAGRANCE, résultat du croisement des réglementations américaines et européennes (USDA NOP, COSMOS, ÉCOLABEL …), qui est lié à la santé humaine et au respect environnemental, afin de proposer des parfums exempts d’ingrédients controversés. C’est notre black list interne.

Quel est le processus de développement d’un soin parfumé clean ?

Nous travaillons à partir de bases non parfumées aux textures variées (gel, crème, huiles …) et travaillons le parfum en fonction de chacune. En effet, le parfum ne ressort pas forcément de la même façon dans les différents produits. Le produit de soin peut présenter une odeur de base peu engageante liée à certaines matières premières utilisées tels que les « tensio-actifs » qui sont des agents moussants : le parfum intervient alors pour couvrir l’odeur de base et obtenir une formule désirable olfactivement. Nous créons donc un parfum clean pour chaque formule clean, afin d’avoir au final un soin clean dans toute sa globalité.

1 commentaire
  1. Bonjour odile, merci pour cet article. Je souhaitais rebondir. Effectivement cela demande beaucoup de travail et recherche de formuler des parfums 100% nat non photosensibilisants et sans cmr, mais cela est possible. J’ai effectue ce travail pour ma gamme, cela m’a pris 5 ans. Je serai heureuse de vous en parler. Valerie demars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *