Métaux lourd dans l'alimentation - WE ARE CLEAN - CLEAN EATING

Métaux lourds dans l’alimentation : comment s’en débarrasser ?

Adultes et enfants ont tous un organisme sur-imprégné de métaux lourds. Un processus qui peut avoir de lourdes conséquences sur leur santé. Le point sur ce dossier inquiétant et des gestes simples et efficaces pour se débarrasser de ces métaux lourds et apprendre à manger sain.

Effrayant ! D’après une toute récente enquête de Santé Publique France, 95 à 100 % des adultes et 100 % des enfants sont contaminés aux métaux lourds !
Arsenic, mercure, plomb… l’Étude Esteban montre que nos organismes sont infectés par 27 métaux lourds ! 

Bien sûr, tous ces métaux n’ont pas le même rôle et ne présentent pas le même danger. Le cuivre et le zinc par exemple sont plutôt bénéfiques et participent au bon fonctionnement de notre organisme à certaines doses. D’autres, au contraire, sont montrés du doigt car ils peuvent être à l’origine de nombreuses maladies (diabète, cancer…). Dans les deux cas, un surdosage n’est pas bon.

D’où viennent les métaux lourds ?

De plusieurs sources :

  • La surexposition au Mercure provient des amalgames dentaires et de l’alimentation (notamment certains poissons qui peuvent aussi contenir du chrome, de l’arsenic ou du cadmium). 
  • L’aluminium vient aussi de nos assiettes, de certains médicaments et de déodorants. Sans oublier l’utilisation de certains engrais phosphatés pour les céréales des plus petits. Bien entendu, le tabac, très néfaste pour l’organisme, contient du cuivre et du cadmium. 
  • À noter, les aliments issus de l’agriculture biologique ne sont pas exempts de métaux lourds (notamment du cuivre) même si les fruits et légumes sont moins pollués, car cette méthode de culture n’utilise pas la technique de boues d’épuration pour fertiliser des terres (avec risques de présence de polluants chimiques ou médicaux). 

Que provoquent les métaux lourds sur le corps ? 

Fatigue chronique, irritabilité, maux de têtes, mais aussi pathologies plus sévères (scléroses en plaque, malades neurodégénératives, diabète, insuffisance rénale, maladie de Crohn, cancers…), les métaux lourds ne sont pas sans conséquences sur les organismes. Une trop grande concentration de métaux lourds augmente le stress oxydatif, perturbe le système hormonal et aggrave les inflammations au quotidien. À force d’être ainsi sursollicité, notre système immunitaire s’affaiblit. Êtes-vous concerné ? Pour le savoir, faites une détection grâce des tests sanguins et/ou urinaires, mais aussi une analyse capillaire. 

Comment limiter l’exposition aux métaux lourds ?

 D’abord, il faut arrêter de fumer et aller régulièrement chez le dentiste pour traiter ses caries. D’ailleurs, si vous pouvez checker la composition de votre dentifrice, c’est encore mieux. En effet, la revue 60 Millions de Consommateurs a récemment dénoncé la présence de métaux lourds dans les dentifrices de grande surface. Petit conseil de pro facile à mettre en place : faire un grattage de langue au réveil qui permet d’éliminer les déchets rejetés par le corps la nuit. 

  • Ensuite côté détox, misez sur certains nutriments comme la chlorelle, le chardon-Marie et la chicorée qui vont faciliter l’élimination de ces métaux nuisibles. Ils ont la capacité de « capter » les métaux lourds afin de faciliter leur élimination naturelle. Ce phénomène s’appelle la chélation. Vous pouvez prévoir des cures de compléments alimentaires plusieurs fois dans l’année, une à deux fois au minimum. 
  • Dans l’assiette, le brocoli, le chou kale, les épinards sont d’excellents alliés dans la lutte contre les métaux lourds. Vous pouvez aussi vous mettre à boire des jus de légumes dès le matin et parsemer vos plats de coriandre, ail, persil, et gingembre !
  • Choisissez des poissons comme le maquereau ou les sardines, limitez le thon ou le saumon. 
  • Autres gestes simples à adopter : si vous buvez de l’eau du robinet, pensez à bien la filtrer, car les sels d’aluminium sont souvent utilisés pour la clarifier.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *