Grenade - Clean Eating - We Are Clean

Les super aliments du Clean Eating

Super power ! Les super aliments, ça vous parle ? Ils ont tout bon et plus encore. Naturels, ce sont de véritables petites bombes nutritionnelles.

De vrais prodiges à découvrir en termes de Clean Food !

Si on vous explique que manger des super ingrédients (ou super aliments) apporte une grande quantité de minéraux, vitamines, acides aminés, enzymes, antioxydants et que c’est essentiel pour la cohésion cellulaire et pour les réactions enzymatiques (indispensables au bon fonctionnement organique et physiologique), vous êtes convaincus ? Si on vous dit, en plus, que ces super aliments sont délicieux, faciles à trouver et à associer dans des menus gourmands, alors là vous êtes addict, n’est-ce pas ?

Super, super, qu’on se le répète encore et encore !

La méthode Coué vous connaissez ? Ce célèbre pharmacien du 19ème siècle, Émile Coué, a pu expérimenter dans sa pharmacie l’impact de l’autosuggestion sur le physique et le psychologique. Il considérait que toute idée gravée dans notre esprit avait tendance à devenir une réalité. C’est, à sa façon, le père de la psychologie positive, de la pleine conscience. Or, manger en pleine conscience est l’un des piliers du Clean Eating. 

Lorsque vous achetez vos super aliments, faites-le en conscience, vous en ressentirez déjà les bienfaits. Un peu comme quand on sort de chez le médecin avec son ordonnance à la main, ou de chez le pharmacien avec ses médicaments, et qu’on se sent déjà mieux. C’est la même chose pour vos courses healthy ! Mettre vos courses à toute allure dans votre caddie n’a pas le même impact que si vous choisissez des produits sains en les regardant attentivement, en les prenant en main, en les mettant avec conviction dans votre panier. Expérimenter cela ne prend pas plus de temps, et cela fait toute la différence. 

Vous allez acheter des super aliments ? Rien que d’y penser votre cerveau envoie des signaux à vos cellules ! « Toute idée qui se grave dans notre esprit tend à devenir réalité » a dit Coué. Alors, en vous offrant des super aliments, vous vous sentez déjà une âme de super-héros ? C’est normal ! Parce que vous associez l’image de ces ingrédients à l’imaginaire de la puissance et de la compétence. Quand vous les mangez, vous potentialisez alors leurs effets dans votre organisme. La force est en vous, ne vous privez pas de ce plaisir !

Super aliments, pourquoi sont-ils si super ?

Avant tout, ce sont des aliments naturels et bruts (non transformés) comme les baies, les graines, les algues, les fruits et les légumes, dont l’impact positif sur la santé est démontré. Leur atout ? Leur grande concentration en bons nutriments. Là où un « bon » aliment en contient deux ou trois, les « super » en renferment souvent jusqu’à 12 ! Aux antipodes des aliments à calories vides dont la richesse en nutriments se réduit à zéro, cette famille de « super » est comme une vraie famille. Chaque membre a des atouts bien spécifiques et donc des vertus qui le sont tout autant pour la santé. 

La stratégie ? Les consommer quotidiennement en les faisant varier. Vous évitez ainsi de vous lasser et vous captez les bénéfices de leurs innombrables vertus nutritionnelles. Ainsi, vous boostez votre système immunitaire, votre énergie, votre moral et la métabolisation de tout ce que vous consommez (et même de ce que vous vivez sur le plan émotionnel). Et pour cause, ces super ingrédients améliorent la digestion et la bonne assimilation des aliments autant que des émotions. En prime, comme ils sont riches en vitamines (notamment la C) ils sont bons pour le cœur et ont une action préventive sur toutes les maladies auto-immunes et les cancers. 

Super aliments, qui êtes-vous ? 

S’ils sont nés aux USA sous le nom de « superfoods », les super aliments ont émigré en France pour notre plus grand bonheur. Leur liste varie entre les deux continents, parce qu’en Union Européenne, seuls ceux dont les allégations santé ont été reconnues ont le droit d’y figurer. 

Dans cette grande famille, il y a :

  • Les « verts », hyper riches en vitamines, minéraux et probiotiques pour certains. Ce sont les légumes, les fruits, les herbes et les algues (fruits de la passion, myrtilles, spiruline, chlorelle, salade, épinards, chou frisé, poireaux, brocolis) 
  • Les légumineuses (lentilles, pois chiches…) 
  • Les « noix, graines et super fruits » comme les baies de goji, l’açaî, l’acérola, le cranberry, la grenade, les mûres, le maca, le camu-camu, le konjac, la lucuma, l’ashwagandha ; les noix (d’Amazonie, cajou, pécan, macadamia, pignon de pin, pistache), les graines, poudres et épices (chanvre, chia, courge, fenugrec, lin brun, tournesol sésame, curcuma, moringa, psyllium, ortie, aloe vera, échinacée, ginseng, griffe du diable, gingembre, ginkgo biloba, souci, curcuma, anis et basilic, noix de coco, cacao brut). 
  • Tout ce qui provient de la ruche comme le miel, le pollen et la gelée royale
  • Sans oublier les graines germées, petites mais si puissantes, qui sont de vrais super aliments et méritent bien cette appellation.

À manger seuls ou accompagnés ?

Surtout mangez les super aliments bruts, et plutôt crus quand c’est possible, dans leur forme d’origine ou le plus proche possible de leur état naturel. C’est ainsi que leurs vertus sont les mieux conservées. Cela ne vous empêche pas de les faire sécher et de les réduire en poudre pour ceux qui s’y prêtent (comme les racines du gingembre) car ils conservent toutes leurs propriétés. 

Au menu

Que ce soit pour le petit déjeuner ou pour des pauses sucrées/salées, les super aliments ont leur place.

  • En-cas salé ? Pensez aux œufs brouillés avec une tranche de pain complet rehaussé d’une tomate fraîche écrasée, arrosée d’un filet d’huile d’olive ou de cameline avec une pincée de gomasio. Variez, selon la saison, avocat, tomate, épinard, rehaussés de condiments ou d’herbes fraiches (basilic, coriandre…) que vous associez à une protéine animale si vous n’êtes pas végétarien (rillettes de sardines ou de maquereaux maison, saumon, gravelax, blanc de poulet bio, etc).
  • En-cas sucré ? Apaisez votre petite faim de l’après-midi avec une compote ou un granola maison avec avoine, noix, noisettes, saupoudrés d’une grosse pincée de graines de sésame, de lin, de chia, arrosé d’un lait d’amandes (bio ou fait maison) et de quelques rondelles de banane et de kiwi… ça commence bien.

En pratique

Le secret, c’est la variété car le corps déteste la répétition (même s’il aime la temporalité du rythme, le respect d’un cadre et le confort des rituels). Pensez à avoir des graines à portée de main. Concrètement, achetez plusieurs bocaux à confiture, ou des petits bocaux en verre format pots à yaourt et remplissez-les de bonnes graines (chia, sésame, courge…) et d’oléagineux (noix, noisettes…) mais avec un seul ingrédient par pot.  Accrochez sur votre frigo la liste de ces super aliments incontournables et variez les associations. Sur ce même principe, concoctez votre déjeuner et votre dîner. 

Quelle boisson avec les super aliments ?

Les super aliments ne seraient rien s’ils n’étaient accompagnés de la boisson la plus adaptée aux besoins du corps : l’eau. 

Avec de l’eau

Inutile de chercher à boire l’eau la plus minéralisée qui soit, une eau à faible teneur en résidus secs remplit parfaitement son rôle de thermorégulateur, de messager cellulaire et de drainant. Avant toute chose, l’eau est là pour porter les messages d’une cellule à l’autre, d’un organe à l’autre. Ce fluidifiant vital aide aussi le corps à éliminer ce dont il n’a pas ou plus besoin. 

Si, ponctuellement, vous avez besoin d’un apport en minéraux, choisissez une eau riche en magnésium ou en calcium par exemple. La bonne quantité ? Elle varie entre un litre et un litre et demi selon la saison. 
Pour prendre de bonnes habitudes, buvez un verre d’eau au réveil puis un verre par heure (en dehors des repas). 

En jus

C’est aussi en préparant ses boissons que l’on peut faire ses premiers pas en « super aliments ». Que ce soit pour drainer, pour revitaliser, pour doper l’immunité, ou pour jouer les anti-stress, les super aliments ont le beau rôle à l’état liquide. 

  • Associez 100 grammes d’amandes, 2 dattes medjool (sans matière grasse) dénoyautées, 2 gouttes d’extrait de vanille et 1 cuillère à soupe d’huile de lin. Mettez tous ces ingrédients dans le blender avec 300 ml d’eau faiblement minéralisée (type Mont Roucous ou Rosée de la Reine) et mixez. Buvez tel quel ce smoothie généreux, ou filtrez si vous préférez un jus plus léger. Ses effets : reconstituant, digestif et apaisant.  
  • Une envie de vert ? Prenez 3 poignées de myrtilles, 1 orange épluchée, 3 poignées de chou kale, ½ concombre et 1 cuillère à café de spiruline en poudre. Mixez le tout avec 150 ml d’eau et filtrez afin d’obtenir un jus vert fluide. Bravo, vous venez de vous préparer un super jus immunisant, fortifiant et purifiant. Ça vous a réveillé les papilles ? Découvrez le désormais mythique Super Smoothies, la bible, 10,90 €, Éditions Marabout, de Fern Green. 

Super… Jusque dans la peau ?

Bonne nouvelle, les super aliments ont séduit les créateurs de cosmétiques qui glissent leurs extraits dans des soins. Appliquées sur la peau, ces petites bombes nutritionnelles, riches en minéraux, vitamines, oligo-éléments et antioxydants, sont une aubaine ! Les cosmétiques ont fait une jolie place à la datte. Choisie pour sa teneur en antioxydants (pour protéger la peau des radicaux libres), acides aminés (pour maintenir son taux d’hydratation), oligo-éléments (pour la régénération cellulaire), acides gras essentiels (vrais boucliers de l’épiderme), polysaccharides (réserve énergétique). La chlorelle, elle aussi, connait le succès pour sa haute teneur en substances nutritives (acides aminés, vitamines A, B, C et E, acides gras essentiels insaturés, de minéraux (calcium, magnésium,) d’oligo-éléments (fer, zinc), sa chlorophylle qui active le métabolisme cellulaire et lutte contre l’inflammation. Autres super aliments à s’être faufilés dans les soins, le moringa (un arbre hyper résistant, gorgé de vitamine E), la myrtille (puissant tonique, très riche en polyphénols et en tanin, excellent stimulant du système immunitaire). Le cacao est aussi un actif très efficace : tonifiant (grâce à l’actif phare, la théobromine et au magnésium, antidépresseurs naturels). Riche en flavonoïdes, le cacao lutte aussi contre le vieillissement cellulaire. 

À croquer, à siroter ou même à masser… Les super aliments sortent le grand jeu. N’hésitez pas à vous familiariser avec chacun d’entre eux, à tester des recettes, à les glisser dans votre poche pour un en-cas malin et surtout pensez à eux pour chacun de vos repas. Ils sont tous petits et prennent parfois des formes inattendues. Une pincée de graines germées par exemple, déposées sur une salade (ou même sur un poisson) n’ont l’air de rien, mais ce sont de vraies réserves énergétiques qui twistent et réveillent vos menus. On vous l’a bien dit, les super aliments ont tout bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *