Stella McCartney - WE ARE CLEAN - CLEAN FASHION

Stella McCartney, pionnière de la mode écoresponsable

Depuis plus de 20 ans, Stella McCartney concilie l’inconciliable et trace son chemin en entrainant dans son sillage de nombreux grands noms de la Mode. 

Qui est-elle ? Fille de Paul (Les Beatles) et de sa femme Linda, une musicienne et photographe américaine, Stella McCartney est née en 1971 en Angleterre. Elle grandit très simplement dans une ferme du Sussex, où la famille cultive ses légumes et élève ses moutons. Elle vit en « hippie » avec des parents devenus militants végétariens à la suite d’un séjour dans un ashram en Inde, à une époque où ce n’était pas encore fréquent. Parcours de cette femme visionnaire, la première à avoir marié Green fashion et Style. 

Une super woman avant tout 

La Mode, la vraie, la passionne depuis qu’elle est petite et elle intègre juste après le lycée, le célèbre Saint Martins Collège de Londres (Ecole de Mode).

Deux ans après son diplôme, elle remplace Karl Lagerfeld chez Chloé en tant que Directrice Artistique, et elle multiplie les ventes de la maison par quatre.

Elle crée 4 ans plus tard sa propre maison (en 2001), au sein du groupe Kering. Elle a à peine 30 ans ! Deux ans plus tard, elle ouvre 3 boutiques (à Londres, Los Angeles et New York) où les jeunes branchés s’approprient illico sa marque chic et tendance à la fois, puis distribue sa ligne de vêtements dans 40 pays.

Ce petit prodige ne s’arrête pas là. Elle crée en 2003 son parfum Stella avec L’Oréal et sa ligne de cosmétiques Care (certifiés bio, sans parabens, sans conservateurs, sans silicones, dans des emballages biodégradables).

En 2008, elle crée une ligne de lingerie fine, brodée façon rétro, en matière organique et bio dégradable, des accessoires (c’est là que naît son sac Falabella en cuir végétal, toujours un best-seller depuis 2010). Puis une collection pour enfants (Stella Mc McCartney kids) avec la même éthique écologique, et des lunettes. Elle enchaîne avec un 2e parfum, une collection hommes, des maillots de bain. Et pendant ce temps, elle élève ses 4 enfants.

Subtile association du glamour et de l’engagement

glamour et engagement - WE ARE CLEAN - CLEAN FASHION

Végétarienne comme sa mère et militante écologique au sein de la PETA pour défendre les droits des animaux, c’est aussi la première à avoir sensibilisé l’industrie de la mode à l’éco-responsabilité.

Tout de suite, son militantisme révolutionne la mode en boycottant fourrure et cuir, mais aussi mohair, angora et plumes, pour privilégier les matériaux naturels à 100 % et les synthétiques, comme le Néoprène ou le simili cuir. 

C’est une rupture radicale, surtout dans le monde du Luxe où la fourrure et le cuir étaient incontournables, mais elle explique que « 50 millions d’animaux sont tués uniquement pour l’industrie de la mode et le lien entre la nourriture, les maladies et l’environnement est un problème global. Même si cela peut revenir 70 % plus cher, on absorbe ces coûts dans notre marge et on élabore nos produits différemment, sans colle de cheval, de cochon ou de poisson. » 

Un idéalisme qui se transforme en pragmatisme

Infatigable, elle est adepte des collaborations et impose aux marques avec qui elle coopère la même démarche pour une mode éco-responsable, sans compromis. 

Elle travaille depuis 20 ans avec Adidas pour qui elle fait des collections sport avec des vêtements confortables, techniques, tendance. Adidas by Stella Mac McCartney, ce sont des tenues de jogging, gymnastique, yoga, tennis, natation, sports d’hiver, cyclisme. Elle habille aussi les sportifs anglais pour les JO de 2012, avec un tel succès qu’elle recommence 4 ans plus tard pour les JO de Rio.

Elle collabore aussi avec Gap et H&M à des collections capsule, et là encore cette icône impose ses valeurs et ses exigences en matière de durabilité. Une détermination qui va jusqu’à revoir les étiquettes H&M pour apprendre aux consommateurs à effectuer moins de lavages. Pour Target Australia, elle crée 42 modèles en matériaux naturels. En fait, c’est un mouvement qu’elle imprime partout où elle passe ! 

La caution green des grands groupes de mode

Au sein du groupe Kering, elle fixe des objectifs éthiques qui concernent tous les achats du Groupe, puis elle reprend le contrôle total de sa marque en 2018.

Au même moment, elle ouvre un nouveau magasin à Londres, dont elle dit qu’il est le plus durable, grâce à son procédé de purification de l’air.

En 2019, elle inaugure une collaboration avec LVMH et devient la conseillère de Bernard Arnault sur le développement durable.

L’innovation au service de la naturalité

Manteau Koba - WE ARE CLEAN - CLEAN FASHION

La même année, son défilé fait apparaître Natalia Vodianova, vêtue d’une fausse fourrure noire d’origine végétale et biodégradable, le Koba. Sa collection, plus écologique que jamais, est un feu d’artifices en matière d’innovation, élaborée à partir de matières comme le raphia, le coton bio et le nylon régénéré. 

En 2020, elle va encore plus loin en présentant des créations conçues à partir de fibre de champignon. D’abord un sac, puis des vêtements dans une matière appelée Mylo, faite à partir de filaments de champignons, présentée comme renouvelable à l’infini. Elle conçoit ses propres matières durables et éthiques high tech et s’efforce de diminuer l’impact environnemental sur tout son procédé de fabrication. 

Une féminité sensuelle, des coupes d’une grande qualité, des vêtements souples et pratiques pour femmes actives, des pulls over size, des blouses arachnéennes, des robes floues, des pantalons souples, dans des coloris chics et sobres… Le style Stella McCartney réconcilie comme personne désirabilité et éco-responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *