Vacances écolo - WE ARE CLEAN - CLEAN FOR GOOD

Être écolo en vacances

Les vacances sont le moment idéal pour poursuivre ses résolutions écolo. C’est l’occasion unique aussi de les transmettre à sa famille et à ses amis. Voici votre petit cahier de vacances de l’écologie !

Vacances + nature = écologie

Que ce soit à la mer, à la campagne ou à la montagne, la proximité de la nature et ses merveilles donne naturellement envie de la préserver. Même si vous n’êtes pas un touriste irrespectueux qui laisse ses mégots dans le sable ou ses emballages en forêt après un pique-nique, ces attitudes irresponsables vous font prendre encore plus conscience de l’urgence à modifier ces comportements. Profitez des vacances pour accomplir chaque jour des gestes respectueux et protecteurs et les partager avec votre entourage.

Vacances en France = vacances sans avion

Choisir une destination accessible sans avion est importante pour éviter d’alourdir le bilan carbone, et donc le réchauffement climatique. Même un long trajet en voiture ne pourra jamais rivaliser avec un trajet en avion, même court, en termes d’émission de gaz à effet de serre. Alors pour les vacances, on mise sur les beaux spots nationaux, de la Bretagne, à la Corse en passant par Paris, le Jura, la Vendée ou le Sud, la France possède des pépites à découvrir !

Trier ses déchets sur le lieu de vacances

Même si on sait que le recyclage n’est pas miraculeux et que la vraie solution reste la consommation zéro déchet au maximum, on cherche quand même les lieux et les consignes de tri en vacances. Les habitués à leurs 3 poubelles feront quelques kilomètres pour trouver la benne à recyclage, les clients des campings feront l’effort d’en sortir pour jeter correctement leurs déchets s’il n’y a pas de tri sur place, et les vacanciers à l’hôtel demanderont à la réception ce qui est prévu.

Marché en aix-en-provence - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Consommer local en vacances 

C’est le moment d’abandonner le (mauvais) réflexe de la virée au supermarché pour préférer les commerces du coin, les petits magasins bio, les marchés et les producteurs locaux qui vendent parfois à la ferme ou en circuit court. On se renseigne à l’office de tourisme et on évite les grandes enseignes sauf pour des besoins incontournables.

Végétaliser son alimentation en vacances

L’élevage des animaux pour la viande, en particulier l’élevage intensif, est un des grands responsables des émissions des gaz à effet de serre ainsi qu’une importante consommation d’eau pour cultiver les céréales destinées aux animaux. Par ailleurs, l’excès de viande, notamment rouge, n’est pas recommandé la santé. La pêche, majoritairement intensive aussi, utilise des techniques qui mettent les océans et leurs poissons en danger. Pas question de faire l’impasse sur le barbecue et ses grillades, mais on privilégie les grandes salades, les légumineuses et les recettes saines et clean pour toute la famille et pour la planète.

Au bord de la mer, à la campagne ou à la montagne : un ramassage de déchets

C’est LA véritable action écolo à lancer en vacances ! On s’équipe de gants et de sacs en papier, on réunit les voisins de tente, les amis et la famille, on délimite une zone et on passe à l’attaque ! On ramasse ce qui traîne en prenant soin de trier quand c’est possible. La bonne idée : prendre une photo avant/après ou une photo du résultat et la poster sur les réseaux sociaux pour inciter d’autres vacanciers à faire pareil… Ou à arrêter de jeter dans la nature bouteilles, canettes et mégots.

Vacances écolo avec les enfants : initiation à la biodiversité

Initiation Biodiversitee - WE ARE CLEAN - CLEAN FOR GOOD

La proximité avec la nature et le temps libre permettent d’organiser des activités ludiques avec les enfants pour les sensibiliser à l’écologie par le prisme de la biodiversité. On crée un compost dans le jardin de papi et mamie pour comprendre le rôle fondamental des lombrics et des micro-organismes. On sème des fleurs pour les abeilles et étudier leur rôle crucial dans la reproduction des plantes et l’apparition de fleurs et de fruits. On apprend à reconnaître les oiseaux ou les arbres en les observant. Autant de pistes pour comprendre aussi la chaîne alimentaire : chacun a sa place dans la nature !

Vacances : la période des challenges !

15 jours sans sodas ! Chiche ! Ou encore une semaine sans viande, sans déchets ou sans rien acheter… c’est le moment de se motiver avec ses proches pour se dépasser et prendre de nouvelles habitudes de (non) consommation… à garder toute l’année !

Ces « petits gestes écolo » que l’on appelle aujourd’hui « micro écologie » dépassent le concept du colibri où chacun fait sa part même si cela semble vain. Aujourd’hui, on sait que les habitudes de consommation sont le premier moyen de pression auprès des industriels qui, par exemple, préfèrent proposer du vrac aux consommateurs plutôt que perdre une seule part de marché… Alors, prêts pour un été écolo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *