Bien choisir sa lessive - WE ARE CLEAN - CLEAN PLANET

Comment bien choisir sa lessive ?

Une lessive qui lave bien, qui ne sent pas la lavande et qui est écolo-friendly… Un vrai casse-tête ! Tous nos conseils pour franchir le pas et choisir une lessive écologique, clean pour la planète, et toute douce pour notre linge et notre peau. Avec notre experte, Caroline Vivant, co-fondatrice du site www.lekaba.fr, le guide de la consommation écoresponsable.

Ça y est c’est décidé. On va lâcher la lessive familiale qui, depuis trois générations sent divinement bon le propre à coup d’ingrédients pas très nets pour notre peau et notre planète. Oui, mais voilà. Pas facile de choisir l’élue de notre tambour. « C’est vrai, confirme notre experte Caroline Vivant, c’est assez dur de changer de marque de lessive car c’est une habitude ancrée en nous. Mais rappelons que les lessives classiques posent deux problèmes de taille. D’abord le bidon en plastique et ensuite leur composition… » Sans oublier bien sûr l’impact du transport, le reversement des eaux usagées et l’utilisation de beaucoup d’eau et d’actifs montrés du doigt (des allergènes, perturbateurs endocriniens etc…). En France, d’après le site planetoscope, on réalise en moyenne 5 lessives par semaine et par foyer et on utilise 40 kilos de lessive par an.

Changer de lessive

Si vous décidez de complètement changer de mode de fonctionnement, il vous suffit de choisir, en conscience, une lessive moins polluante. Pour Caroline Vivant, co-fondatrice du site www.lekaba.fr, le guide de la consommation écoresponsable, « il faut alors choisir au minima une lessive labellisée Écocert. »

La garantie ? L’utilisation privilégiée d’ingrédients naturels et de tensio-actifs biodégradables. Certaines marques, de plus en plus nombreuses, font aussi un effort au niveau de l’emballage, en utilisant par exemple des matériaux recyclés. Pour vous aider à faire votre choix, certains sites de comparateurs de lessive existe sur Le Kaba, mais aussi La Famille Tortue ou Futura Sciences. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à essayer.

A noter : les lessives écolos se trouvent aussi bien dans les magasins spécialisés qu’en grandes surfaces. A la rédaction de We Are Clean nous avons aussi nos petits chouchous : la lessive liquide et rechargeable L’Arbre Vert, la lessive en poudre Frais et la lessive en paillettes et sans parfum pour le linge et les peaux délicates de 3abeilles Lessive Bio.
D’autres marques proposent des initiatives très intéressantes et originales. C’est le cas de La Marque en moins, qui a opté pour des pastilles d’actifs hyper compactes dans un emballage hyper clean.

Faire sa lessive soi-même

Cela n’a pas échappé à la tendance écoresponsable du Do It Yourself, on peut aussi faire sa lessive soi-même. « Certes on peut avoir l’impression que c’est long et fastidieux à faire… mais pas du tout, cela prend dix minutes à peine » nous rassure notre experte green Caroline Vivant. D’ailleurs, elle partage même sa recette sur le site Lekaba.

La base d’une lessive maison ? Du savon en paillettes (on peut en trouver ici par exemple sur le site La droguerie éco ou encore dans le blog Marius Fabre, de l’eau et du bicarbonate de soude ! Un vrai jeu d’enfants. Vous pouvez ajouter ou pas quelques gouttes d’huiles essentielles pour le parfum, mais ce n’est pas obligatoire.

Seule précaution : si les vêtements des tout-petits sont très tachés (un retour du parc le samedi par exemple), n’hésitez pas à détacher en frottant au savon de Marseille avant de passer les vêtements en machine. Au final, un joli geste pour l’environnement et une sacrée dépense en moins pour le foyer ! En effet, la lessive achetée dans le commerce, coûte cher, en la préparant nous-mêmes, nous réalisons une économie certaine. L’astuce en plus : gardez toujours un fond de lessive classique, les jours de grandes flemmes, si vous n’avez plus de fait-maison sous la main.

Adopter les bons gestes

Que vous changiez ou non de lessive, pensez, au moment de faire tourner votre machine que plusieurs de vos gestes ont un impact fort sur l’environnement. Le temps du cycle, la température utilisée et… la quantité de lessive ajoutée. En effet, nous avons toutes tendance à avoir la main lourde, alors que la plupart des lessives sont « concentrées », donc il en faut très peu. Pensez-y la prochaine fois, vous verrez que votre bidon descendra moins vite aussi. D’autant que c’est une technique des lessiviers pour mettre plus de lessive dans la même quantité d’emballage. En surdosant les lessives, on annule cet effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.