LIFE WITHOUT PLASTIC-CLEAN FOR GOOD- WE ARE CLEAN

Quels sont les gestes anti-plastique les plus efficaces ?

Le plastique représente une source de pollution considérable mais surtout persistante : il ne disparaît jamais mais se décompose en micro-plastiques qui envahissent les océans, les sols et les organismes vivants… que nous sommes ! Il est temps d’adopter les gestes anti-plastique de base dans notre vie quotidienne.

Selon une étude du WWF, nous ingérons environ 5g de plastique par semaine, soit l’équivalent d’une carte de crédit ! Couper ses aliments sur une planche en plastique, consommer des fruits de mer qui en ont absorbé à travers le plancton ou via les emballages alimentaires… le risque est écologique mais aussi sanitaire. Voici ce que l’on peut faire :

Les gestes anti-plastique dans la cuisine

  • Cuisinez des aliments frais à stocker dans des récipients en verre et évitez les plats cuisinés industriels présentés dans des barquettes plastique qui se réchauffent au micro-ondes et dont les composants peuvent migrer dans la nourriture. 
  • Évitez les éponges classiques : faites de plastique souple, elles se décomposent en miettes qui partent dans les eaux usées. Adoptez les tawashis (éponges japonaises en tissu recyclé) ou des brosses avec un manche en bois. 
  • Utilisez des sacs en papier kraft ou carton à la place des sacs poubelle en plastique : ces derniers étant soit incinérés (dégageant des fumées toxiques), soit enterrés (se décomposant dans le sol), il est donc urgent de les éviter.
  • Passez-vous de film plastique étirable dont la courte vie n’en vaut pas la peine. Découvrez les « bee wrap », des morceaux de tissus enduits de cire réutilisables et naturels !
  • N’achetez plus de bouteilles en plastique, surtout les sodas, c’est mauvais pour la planète et la santé ! Sauf contrainte médicale, évitez l’eau minérale en bouteille plastique au profit de bouteilles en verre ou d’un filtre à fixer sur le robinet ou encore de charbon type Binchotan à placer dans une carafe d’eau en verre pour la filtrer naturellement.

Les gestes anti plastique dans la salle de bain

  • Les cotons tiges en plastique sont à priori interdits depuis janvier 2020 mais en attendant que ce soit généralisé, optez pour un cure-oreille ou un coton- tige réutilisable, ou une tige en carton ou bambou.
  • Passez aux savons et aux shampoings solides à la place des shampoings et gels douche liquides : ce sont des centaines de bouteilles plastiques qui ne seront ni produites, ni jetées ! Et en plus il en existe plein qui sentent divinement bon !
  • Les tubes de dentifrice, comme les brosses à dents, ne sont jamais recyclés… on adopte leurs versions en bois et les dentifrices en tube métal, ou encore en version solide pour un brossage écolo !
  • Aux tampons avec applicateurs « compact » en plastique, et aux serviettes hygiéniques en fibres synthétiques, donc plastiques, préférez les culottes menstruelles lavables ou les cups réutilisables à l’infini !
  • Zéro lingettes : en fibres synthétiques, elles sont polluantes. Pour vous ou votre bébé, misez sur des lingettes en tissu lavables !

Les gestes anti plastique au bureau

  • Munissez-vous d’un mug pour ne plus jamais avoir à prendre un gobelet plastique à la machine à café ! Même s’ils sont en carton, ils sont souvent doublés d’un film plastique qui les rend non-recyclables… Et ceci est valable pour les « touillettes » qu’une bonne vieille cuillère remplace à merveille !
  • Si vous avez vos habitudes pour votre déjeuner, chez un traiteur par exemple, apportez vos contenants, vos couverts et refusez le sac plastique !

Les gestes anti plastique à l’extérieur 

  • Ne jetez plus jamais votre mégot par terre : un seul de ces filtres, fait d’acétate de cellulose, une fibre plastique met plus de 15 ans à se désintégrer et peut polluer 500L d’eau. Le jeter dans la rue, c’est lui permettre d’arriver un jour à une rivière ou dans la mer par le biais des eaux fluviales qui ne sont pas filtrées.
  • Au bar, demandez votre mojito sans paille en plastique ! Celles-ci devraient être interdites bientôt mais il s’en écoule encore

Si depuis le 1er janvier 2021, pailles, couverts ou touillettes en plastique à usage unique sont interdits à la vente mais peuvent encore être distribués jusqu’à épuisement des stocks. Pour laisser les industriels s’adapter, le gouvernement s’est fixé pour objectif d’en avoir fini avec les plastiques à usage unique d’ici… 20 ans ! 

Mais pas besoin d’attendre les lois pour nous en passer dès aujourd’hui : dirigez-vous vers le magasin de vrac, le réutilisable et les matières durables !

Pour aller plus loin : J’arrête le plastique, Anne Thoumieux, Editions Leduc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.