Chai latte - WE ARE CLEAN - CLEAN EATING

Le Chai Latte, petit plaisir et gros coup de boost

Originaire d’Inde, le « thé » (« chay » en langue persane), est une boisson précieuse pleine de ressources pour l’organisme surtout quand elle s’associe à des épices, du sucre et du lait chaud. Décryptage du chaî latte, une boisson pleine d’énergie qui ne se limite pas à un effet de mode.

En Inde, cette boisson réconfortante est proposée à tous les coins de rues. Hôtels, petites échoppes, vendeurs ambulants le proposent sous le simple nom de « chaï » et les locaux le sirotent à longueur de journée, un peu comme les américains avec le café allongé. En France, le chaï latte caracole en tête des boissons heathy. Si le chaï latte doit son premier nom « chaï » au thé noir, c’est à son mélange d’épices (anis étoilé ou badiane, cannelle, cardamome, clous de girofle, gingembre, poivre) dit « masala », qui lui donne aussi son deuxième nom « masala chaï » plus communément surnommé chaï latte en France.

Les trésors cachés du chaï latte

Le chaï latte nous transporte dans l’univers de la médecine ayurvédique. À l’instar des pains d’épices ou du vin chaud, cette recette fait des épices leurs actifs stars. Et pour cause, toutes ont d’innombrables vertus coup de fouet, antivirales et reconstituantes. Combinées à la théine, la « caféine » du thé, elles en font un incroyable stimulant.

  • L’anis étoilé a des vertus digestives, antalgiques et anti-inflammatoires. Elle atténue les ballonnements et toutes sortes de troubles gastriques. Super antiseptique intestinal, c’est le remède SOS en cas d’indigestion ou d’intoxication alimentaire. Antivirale, elle atténue les symptômes de la grippe et autres virus de saison ou pas… Une petite toux ? Inhalez une décoction d’anis étoilé (ou trois gouttes d’huile essentielle d’anis ajoutées à l’eau chaude). Non seulement elle apaisera la toux mais permet de retrouver une respiration plus fluide. Relaxante et anti-stress, on retrouve l’anis étoilé dans les tisanes « nuit calme » en association avec l’aubépine ou la valériane. Même si… elle est diurétique et risque de vous réveiller la nuit ! Riche source d’antioxydants, revigorante, l’anis étoilé un remède efficace en période de convalescence ou de grosse fatigue.
  • La cannelle, est connue pour être un excellent coupe faim en raison de sa grande quantité de fibres, vitamines et minéraux (manganèse, calcium, fer) qui ont une action bénéfique sur le système immunitaire, la bonne santé des dents, des os et des ongles. Au rayon antioxydant, elle est championne dans la protection cellulaire et la prévention l’apparition des maladies cardiovasculaires. Super anti-inflammatoire et antalgique, elle apaise aussi les douleurs chroniques. Coup de chance, elle n’aime pas trop le cholestérol qu’elle dégomme surtout quand il est mauvais (à partir de 3 grammes de cannelle par jour) et équilibre la glycémie. Et pour cause, elle augmente la sensibilité du métabolisme à l’insuline. Vous reprendrez bien un petit bâton ?
  • La cardamome est LA championne toutes catégories en matière de bonne santé de la sphère digestive. Sa meilleure amie ? La flore intestinale qu’elle chouchoute particulièrement en la protégeant contre les mauvaises bactéries et les mycoses. Traditionnellement utilisée en médecine ayurvédique pour les maux dentaires, elle donne aussi fière et fraiche haleine ! Plus sérieusement, son cocktail de minéraux (calcium, magnésium, potassium, le calcium) protège le cœur. En ayurvéda toujours, elle est recommandée pour traiter tous les troubles respiratoires (asthme, bronchite, pneumopathie, pneumonie etc.).
  • Le clou de girofle, chouchou des dentistes et des praticiens en médecine naturelle, est non seulement riche en vitamines (B9, C, E, A et presque tout le groupe B) et oligo-éléments (calcium, manganèse, potassium, iode, phosphore, fer, zinc) mais il jouit de vertus anti-douleurs et anti-nauséeuses. Vous le trouverez dans des dentifrices, bains de bouche car il soulage illico les douleurs dentaires et gingivales, même quand elles sont lancinantes et pulsatiles.
  • Le gingembre, est lui aussi un cador de l’anti-inflammation (arthrose, rhumatismes, douleurs articulaires attention…). Il est consommé au quotidien par tous ceux qui connaissent ses propriétés multiples (il est digestif, anti bactérien et anti viral, anticholestérol, pro santé quoi !). Associé au citron, c’est un sérieux allié pour passer des hivers sains. On chuchote qu’il serait aphrodisiaque parce qu’il stimule la circulation sanguine.

En Inde et en médecine ayurvédique surtout, on affirme que l’association vertueuse lait + épices garantit l’équilibre de notre « dosha » (les trois énergies qui animent corps et esprit).

La recette épicée !

• 1 grande mug d’eau
• 2 cuillères à soupe thé noir nature
• 1 clou girofle
• 1 bâtons de cannelle ou 1/2 cuillère à café de cannelle moulue
• 1 étoile d’anis
• 5 gousses de cardamome
• 1 cuillère à café de gingembre en poudre ou une tranche de gingembre frais
• 175 ml de lait
• 1 trait de sirop d’érable ou plus selon votre goût

1 – Faites bouillir à petits bouillons les épices et l’eau. Conservez une pincée de cannelle.

2 – Stoppez et couvrez, laissez infuser 5 minutes.

3 – Faites bouillir une seconde fois.

4 – Faites chauffer le lait sucré au sirop d’érable et stoppez dès l’ébullition.

5 – Mixez ou émulsionnez au batteur afin de créer de la mousse.

6 – Versez le lait mousseux sur le thé épicé, saupoudré du reste de cannelle et dégustez !

Merci à Marielle Alix, coach holistique et naturopathe, pour ses conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.