Détox digitale - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Détox digitale, mode d’emploi

Omniprésent dans nos vies, le smartphone est devenu en quelques années aussi indispensable que toxique. Vivre sans téléphone ? Impossible ! Et pourtant, de la plus radicale des cures aux gestes les plus simples, découvrez comment apprécier le mode avion !

Mais pourquoi diable devrions-nous nous passer de notre précieux téléphone ? Déjà pour faire le point sur notre addiction ! Notre smartphone a pris une place folle dans nos vies. Un doute sur une date ? Un petit tour sur Wikipédia. Une envie subite d’achat, vite un petit clic chez Amazon ! Un rdv chez l’ophtalmo ? On ne sait plus y aller sans consulter les applis Google Maps ou City Mapper. C’est à se demander comment on faisait avant !

Aujourd’hui 1 Français sur 5 se déclare accro à son portable !

Le revers de la médaille ? Petites anxiétés, difficultés à dormir ou à se rendormir (surtout après avoir consulté ses mails en pleine nuit !), capacité d’attention et de concentration réduite… Bref, dans une société où on nous demande d’être sur tous les fronts, il est important de s’offrir de temps en temps une détox digitale, pour remettre les compteurs à zéro.

Voici plusieurs pistes à suivre avec différents degrés de difficultés et les bénéfices à escompter. N’oubliez pas de faire un petit post dans vos stories Instagram pour dire que vous commencez sérieusement votre cure de « sans écran » pour retrouver le sommeil et un regain d’énergie.

Poser son téléphone à l’entrée… jusqu’au lendemain.

POSER TELEPHONE - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Niveau de difficulté : moyen.

En effet, il s’agit d’une nouvelle habitude à prendre. Si vous décidez qu’à partir de 22h, le téléphone c’est niet, vous allez pouvoir décrocher chaque soir et mettre votre cerveau en mode pause pour de vrai. Au lieu de regarder les derniers posts de vos « amis » d’Instagram, vous allez pouvoir lire et éviter que la lumière bleue de l’écran ne vous excite avant de dormir !

Bénéfice : une meilleure nuit, à condition d’investir dans un réveil. En effet, vous allez aussi éviter de dormir près des ondes de votre téléphone et, en cas de réveil nocturne, vous n’irez pas faire un tour sur les réseaux sociaux.

Instaurer un ou plusieurs jours « sans »

Niveau de difficulté : difficile

Seule ou en famille, vous pouvez décider de ne pas consulter votre téléphone de tout le week-end. Pour cela, vous pouvez y aller par étape. Week-end 1 détox, ne pas regarder les réseaux sociaux (quitte à supprimer les apps). Le mois suivant, week-end 2 détox pas de téléphone de tout le week-end. Si vous angoissez à l’idée de ne pas être jointe, prévenez un de vos proches qui servira de relais en cas d’urgence. Dans la même idée que le week-end « sans », vous pouvez, une fois par semaine, décréter le jour sans téléphone. Oui, cela semble aberrant comme cela, mais on peut tout à fait vivre sans son smartphone greffé au poignet. Au travail, cela peut être un jour consacré à une tache créative ou d’écriture. Si, encore une fois, vous flippez à l’idée de rater un appel hyper important, vous pouvez bien sûr prévenir par mail vos collègues (désolée j’ai « oublié » mon portable, joignable par mail) ou consulter la liste d’appels et de sms à midi et à 18h. C’est déjà un premier pas. Encore plus facile, décrochez pendant quelques heures seulement, le temps de boucler un dossier sans être interrompu.

Bénéfice : meilleur moyen de faire un vrai break, de vous recentrer sur vos besoins, de vous ressourcer tout en restant chez vous. Quant à la journée off en semaine, elle est parfaite quand vous avez une tâche à accomplir qui mérite votre attention pendant plusieurs heures.

Sortir sans son téléphone

SORTIR SANS TELEPHONE - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Niveau de difficulté : difficile

Le plus difficile dans une cure détox digitale ? Ne pas être tenté de regarder son téléphone ou sa tablette, même machinalement. La solution ? Laisser son téléphone et sortir sans. Si, si, c’est possible. Vous pouvez y aller par palier. Trente minutes au départ, le temps de faire quelques courses. Et plusieurs heures ensuite, par exemple lors d’un dîner complet chez des amis ou d’une sortie dans la nature. De retour chez vous, occupez-vous aussi l’esprit avec une activité manuelle ou intellectuelle (cuisine, bricolage, méditation, lecture…) cela vous évitera de lancer des S.O.S à votre téléphone !

Bénéfice : être à 100% connecté dans le ici et maintenant et privilégier les relations authentiques. C’est aussi le meilleur moyen de recréer du lien, par exemple en demandant votre chemin ou un renseignement au lieu d’avoir directement le réflexe smartphone !

Choisir des plages horaires

Niveau de difficulté : super facile

En clair, il s’agit de décider de ne plus regarder ses mails pro le week-end et le soir, de consacrer une heure max aux réseaux sociaux, de passer vérifier sa fiche et ses messages sur un site de rencontre deux fois par semaine, etc. Pensez aussi à désactiver les notifications inutiles et à dire STOP aux pubs. Et surtout à mettre la plupart des discussions WhatsApp en sourdine pour ne pas être dérangé.

Bénéfice : reprendre le contrôle sur son smartphone. Le maître, c’est vous !

Privilégier le contact humain

contact humain - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Niveau de difficulté : super facile

C’est l’anniversaire de Clémence ? Mais pourquoi donc ne pas l’appeler plutôt que de lui envoyer un sms insipide ? Idem pour certaines personnes de votre répertoire avec qui vous discutez peu. Peut-être d’ailleurs est-il temps de faire le ménage dans votre répertoire ? Car le contact, le vrai, celui les yeux dans les yeux, mérite aussi toute votre attention. Pas d’impolitesse, ne répondez pas à un message en discutant avec quelqu’un. Cette faute de goût porte d’ailleurs un nom 2.0 le « phubbing » (contraction de phone et de snubbing) ou l’art de snober quelqu’un avec son smartphone à la main.

Bénéfice : un peu de chaleur humaine au bout du fil vaut tous les smileys du monde !

Et si aucune de ces solutions ne vous convient, sachez qu’il existe aussi des cures de détox aussi radicales que chères. L’idée ? Se faire confisquer son engin pendant qu’on va buller au spa, et le récupérer à la fin du séjour. Pas mal non plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.