Lait d'amandes - WE ARE CLEAN - CLEAN EATING

Connaissez-vous vraiment le lait d’amandes ?

« Le lait d’amandes remplace le lait », « c’est meilleur pour la santé »… Répondez à notre Vrai-Faux pour tester vos connaissances avec Estel Barellon, Docteur en pharmacie, naturopathe et pharmacienne.

C’est un lait végétal à la mode.

C’est vrai. Parmi tous les laits végétaux disponibles dans les rayons des supermarchés ou des magasins bio spécialisés, le lait d’amandes prend particulièrement la vedette. En effet, d’après le site Futura, les ventes ont doublé en à peine une décennie. Pourquoi un tel succès ? Le lait d’amandes est essentiellement choisi pour remplacer le lait de vache, notamment dans le cadre des intolérances alimentaires au lactose. En effet, ce lait végétal, au goût agréable et assez proche de son cousin le lait, est aussi très bien indiqué pour réaliser les recettes de desserts. Autre explication : c’est aussi une alternative de choix pour les végans et les végétariens.

C’est un lait végétal intéressant nutritionnellement.

C’est faux. Parmi tous les laits végétaux ce n’est pas le plus intéressant même s’il a très bonne presse auprès du public. En France, on achète deux laits d’amandes sur trois laits végétaux… C’est dire ! Mais malgré ce franc succès, le lait d’amandes n’est pas parfait sur le plan nutritionnel. Son principal inconvénient ? L’ajout de sucres qui tend à le faire passer de la case « aliment santé » à celle « d’aliment classique ». Pourquoi on l’aime quand même ? Un peu moins calorique que le lait de vache (sauf s’il baigne dans le sucre !), le lait d’amandes, sans lactose et donc plus digeste, a aussi un autre avantage de taille : sa richesse en graisses insaturées de bonne qualité. Enfin, n’oublions pas, que le lait d’amandes, riche en protéines, fibres et magnésium, a sans aucun doute bénéficié de la crise des OGM qui a touché le lait végétal de soja, fortement apprécié il y a quelques années…

Les jeunes enfants peuvent consommer du lait d’amandes à la place du lait de vache.

C’est faux. En tout cas, pas avant trois ans et toujours dans le cadre de diversification alimentaire. En aucun cas le lait d’amandes ne peut remplacer le lait maternel ou le lait de vache pour eux avant cet âge-là. L’idéal ? Varier les plaisirs et leur faire découvrir d’autres laits végétaux en alternance au lait de vache (sauf contre-indication médicale bien entendu). L’idée étant de ne pas leur créer une « routine » alimentaire (« le matin c’est lait d’amandes et rien d’autre ») dont ils auront du mal à se défaire plus tard.

Tous les laits d’amandes se valent.

C’est faux. Privilégiez plutôt les versions bio et surtout avec l’indication « sans sucres ajoutés ». Mais, pour diversifier un maximum vos apports alimentaires, changez, vous aussi, régulièrement de marques et, pour, casser vos routines, alternez le lait d’amandes avec d’autres laits végétaux.

La plupart des amandes viennent de Californie

Production d'amandes - WE ARE CLEAN - CLEAN EATING

C’est vrai. En France, la production d’amandes existe, notamment en Provence, mais elle est insuffisante pour combler toutes les demandes des producteurs. Le hic, malheureusement la culture, trop souvent très intensive d’amandes, est écologiquement montrée du doigt. Celle-ci requiert en effet une très forte consommation en eau, avec pour conséquence une tendance à assécher les sols californiens. On parle même d’un besoin de quatre litres d’eau pour une seule amande. Alors imaginez quand vous piochez sans compter dans le bol à l’apéro. La production d’amandes en Californie est souvent taxée de catastrophe écologique (utilisation de pesticides, rendement intensif…). Sans omettre le coût carbone du transport des amandes d’un continent à un autre. Bref, dans la planète clean, les amandes connaissent les mêmes travers que les avocats.

On peut fabriquer son propre lait d’amandes maison

Lait d'amandes fait maison - WE ARE CLEAN - CLEAN EATING

C’est vrai. Oui ! Et, bonne nouvelle c’est très simple et plus avantageux économiquement. Rappelons que le lait d’amandes est vendu presque trois fois plus cher que le lait de vache. Oups… Pour réaliser votre lait d’amandes maison, faites tremper dans un litre d’eau du robinet, 250 grammes d’amandes pendant 8 heures (ou toute une nuit, c’est encore plus facile). Le lendemain, mixez le tout au robot. Ensuite, passez ce mélange au torchon. Le liquide récupéré (filtré par le tissu) constitue votre délicieux lait d’amandes maison. Placez la boisson dans une bouteille en verre, direction le réfrigérateur. Vous pouvez la consommer dans les cinq jours. Que faire de la matière restante dans le torchon ? Surtout ne la jetez pas ! Servez-vous de cet « okara », nom de ce résidu d’oléagineux, comme poudre d’amandes. Conservez-le dans un récipient hermétique et utilisez-le dans vos préparations culinaires sucrées ! Si vous êtes plutôt team « sucré », vous trouverez d’autres recettes, dont une île flottante au lait végétal d’amandes, dans le livre de notre experte Estel Barellon, Docteur en pharmacie, naturopathe et pharmacienne, auteur de « Cuisiner pour se soigner » (Éditions Kiwi) et sur son blog et compte Instagram du même nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.