Masser le ventre - WE ARE CLEAN - CLEAN EATING

Un massage du ventre ? indispensable !

Quand on se fait masser, c’est surtout au dos, au cou, ou aux épaules auxquels on fait référence pour dénouer les tensions, plus rarement au ventre. Et pourtant, c’est dans cette région de l’organisme que 90% de la sérotonine, l’hormone du bien-être et du bonheur, est fabriquée. Une bonne raison pour se concentrer sur son nombril.

Les thérapies ancestrales le savent depuis longtemps : le ventre est une zone capitale pour la santé, considérée aujourd’hui comme le deuxième cerveau. Et le massage est un excellent moyen pour le soigner.

4 bonnes raisons pour succomber à un massage du ventre

1. Le massage du ventre améliore la circulation sanguine et lymphatique

C’est dans cette région de l’abdomen que logent des organes indispensables comme le foie, la rate, les reins, l’utérus et la vessie. Pour assurer leurs fonctions respectives, ces organes doivent être bien irrigué par le sang et la lymphe. Le massage assure un bon afflux pour nourrir et oxygéner tous ces organes.

2. Le massage du ventre renforce l’immunité

Cette région abrite bon nombre de ganglions lymphatiques qui sont drainés par la circulation lymphatique. Malheureusement, cette dernière ne peut pas bien circuler car, contrairement au cœur, elle n’a pas de pompe. Et le massage peut l’aider à éliminer les substances pathogènes et renforcer l’immunité. 

3. Le massage du ventre accélère le transit intestinal

Des gestes spécifiques, lents et profonds, sur l’abdomen peuvent soulager tout naturellement la constipation mais ils ne se substituent pas à un traitement si besoin et une modification de l’alimentation.

4. Le massage du ventre détresse

En effet, le ventre renferme des terminaisons nerveuses en relation avec le cerveau, via le nerf vague. Le massage diminue les tensions et libère des endorphines pour faire diminuer la perception de douleur et de tension. Ce qui explique « le ventre noué » en période de stress.

Quel massage du ventre choisir ?

De nombreuses thérapies, toutes différentes, prodiguent des massages qui se font sur le ventre.

  • Le Nei Zang (traduisez énergie interne des organes) de la médecine chinoise, dérivé du Qi Gong, qui restaure l’harmonie de la circulation de l’énergie en évacuant les énergies émotionnelles néfastes.
  • Le Shiatsu, technique de massothérapie japonaise, qui utilise la pression des doigts pour remettre le corps en équilibre et lui permettre d’acquérir une meilleure santé.
  • Le Tui Na (traduisez pousser et saisir) est une branche de la médecine chinoise pour réharmoniser l’énergie vitale à travers plus de trente manipulations fondamentales.
  • Pour Chantal Lehmann, experte en soins holistiques, « le soin du ventre est de loin le plus important de tous ». Depuis plus de 25 ans, elle a appris ces différentes techniques y compris le massage Ayurvédique Sarasvatî -du nom de la déesse Shakti qui incarne la dimension féminine- et la massage hawaïen iomi iomi. Au fil des séances, et plus particulièrement après un stage en Corée, elle découvre qu’au-delà d’un simple massage, le massage du ventre peut agir sur le système nerveux central, le système neuro végétatif. D’où un appareil digestif qui fonctionne mieux, un meilleur sommeil, et même dans certains cas, le soulagement des douleurs du dos et des migraines. Cette large expérience lui a permis de mettre au point son propre massage du ventre HoliBelly, véritable patchwork de toutes ces techniques qui dure 2 heures. La première séance comprend en plus un bilan, avec prise du pouls et conseils, pour mieux cerner les problèmes et améliorer l’hygiène de vie. Très douces, les manœuvres chassent les tensions des différents organes pour rééquilibrer les énergies.

Conseils alimentaires pour le ventre

Alimentation ventre - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Pour Chantal Lehmann, « il est essentiel de rendre le corps le plus alcalin possible pour augmenter son immunité. Il faut boire ses aliments et manger ses liquides, l’estomac n’a pas de dents, donc ne l’épuisons pas inutilement !”

Quand on mange des protéines animales, on fait l’impasse sur les féculents et on mise sur les légumes verts. Cette spécialiste estime que 25% de l’assiette au maximum doit être acide et 75% alcaline. Indispensable également pour Chantal Lehmann, une cure d’argile verte en ingestion pour détoxiquer l’organisme. Diluer une cuillère à café bombée dans 250 ml d’eau, bien remuer et laisser reposer toute la journée. Remuer et boire d’une traite le soir au coucher. A faire pendant 21 jours. Si on prend des médicaments, boire l’argile au moins 2h après la prise.

Et si vous massiez vous-même votre ventre ?

Rien ne vous empêche de pratiquer l’automassage du ventre. Le matin à jeun pour stimuler le transit intestinal, le soir pour se détendre. Pour cela, poser les mains l’une sur l’autre au-dessous du nombril. Tourner du bas vers le haut dans le sens des aiguilles d’une montre en remontant jusqu’au plexus. Renouveler une trentaine de fois. Masser ensuite le plexus solaire du bout des doigts pendant 5 mn avant d’effectuer une pression intense. Terminer en massant le pourtour du nombril avec de petits mouvements circulaires en insistant sur les nodosités.

La respiration masse aussi le ventre

Respirer profondément c’est une autre manière de mobiliser les organes qui logent dans le ventre. Allongé sur le dos, inspirer en gonflant le ventre pour entrainer la descente du diaphragme qui comprime les organes. A l’expiration, le diaphragme remonte, les poumons se vident de leur air ce qui aplatit le ventre. A faire une dizaine de fois. Terminer en bloquant la respiration en rentrant le ventre. A répéter 10 fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.